Cellulite

La cellulite est un phénomène complexe résultant de la combinaison de plusieurs facteurs, aux premiers rangs desquelles se trouvent les variations hormonales féminines.

Ce phénomène touche en effet essentiellement les femmes, avec ou sans surcharge pondérale, et se manifeste sur des régions du corps précises : arrière des cuisses, fesses, ventre, haut des bras. Il s’agit d’une graisse sous-cutanée "prisonnière" de fibres de collagène qui donne à la peau cet aspect capitonné, "peau d'orange". La cellulite est aggravée par les troubles de la circulation sanguine et lymphatique.

Considérée comme un phénomène physiologique normal, elle est sans conséquence pour la santé, mais peut-être à l’origine d’une gêne, de douleurs locales et de complexes. Il existe trois types de cellulite : adipeuse, fibreuse et oedèmateuse :

  • la cellulite adipeuse est due à une prise de poids et donc à un excès de cellules graisseuses. Elle est molle, indolore, localisée et généralement associée à une mauvaise alimentation et à un manque d’activité physique,

  • la cellulite oedèmateuse est la conséquence d'une rétention d'eau. Elle touche le plus souvent les femmes minces mais ayant des jambes lourdes et très enrobées. Cette rétention d’eau est due à une insuffisance lymphatique. Elle est souple et diffuse,

  • la cellulite fibreuse ou induré est douloureuse au toucher elle présente un aspect bosselé ("peau d'orange") prononcé. Il s’agit d’une cellulite ancienne, profondément installée dans les tissus souvent d'origine génétique. Quel que soit le type de cellulite, les femmes sont complexées, c’est donc un motif très fréquent de consultation.

Quelles solutions?

Les premiers traitements efficaces de la cellulite sont le sport et une alimentation équilibrée. La radiofréquence est efficace sur tous les types de cellulite. Il s’agit du traitement de référence qui permet la disparition de la cellulite et une perte de centimètres.

Véritable innovation en matière de remodelage corporel, la radiofrequence Endymed traite efficacement les problèmes de cellulite et de relâchement cutané en stimulant et en améliorant le métabolisme des zones traitées, qu’il s’agisse du ventre, des bras, des jambes ou des fessiers.

La chaleur  générée par l'appareil permet de chauffer l'hypoderme (où se trouvent les cellules graisseuses) sans pour autant chauffer la superficie avec les risques de brûlures de l’épiderme. Il existe :

  • une activation du drainage lymphatique et une stimulation de la microcirculation sur toute la zone traitée. Ainsi, il y a une augmentation du métabolisme du tissu adipeux sous-cutané et celui de la peau, provoquant ainsi une meilleure oxygénation des tissus,

  • une formation de nouveau collagène dans la peau et dans les tissus sous-cutanés, qui provoque la réorganisation du septum fibreux et l'épaississement du tissu dermique sous-jacent,

  • une lipoclasie : phénomène de destruction des adipocytes avec effet définitif sur le volume,

  • une rétractation des tissus qui déclenche une réponse inflammatoire caractérisée par la migration des fibroblastes. Il en résulte un nouveau renforcement de la structure du collagène, une diminution de la graisse subdermique et un raffermissement des tissus. Une séance durera entre 30 minutes et 1h selon la zone traitée, et ne nécessite pas d’anesthésiant. Seule une sensation légère de chaleur est ressentie.  Il faut compter en moyenne  6 à 8 séances. Les résultats peuvent être visibles dès la première séance. L’amélioration se poursuit tout au long du traitement, et même après l’arrêt.