Lèvres et région péribuccale

Sillons nasogéniens

Les sillons nasogéniens, ce sont des plis qui vont de la narine au coin des lèvres. Ils donnent au visage un air fatigué qui aura tendance à s’accentuer avec l’âge. Ils se creusent au fil des années,  sous l’effet des mimiques, des rires et sourires pour devenir permanents même lorsque le visage est au repos.

Aux alentours de la quarantaine, et plus encore après la ménopause chez les femmes, le visage devient moins ferme et les contours, moins bien dessinés. La partie charnue joue/pommette s’affaisse avec la fonte de la graisse et la raréfaction des fibres élastiques. Cette zone perd son aspect rebondi. La peau relâchée aura alors tendance à descendre et à former un pli juste au dessus du sillon nasogénien.

Heureusement, la médecine esthétique peut nous redonner le sourire grâce à l’injection de produits de comblement.

Quelles solutions?

Les injections de comblement avec de l'acide hyaluronique sont certainement les plus courantes. On peut utiliser des acides hyaluroniques différents: moyennement réticulé (plus fluide) ou un acide hyaluronique fortement réticulé (plus épais) en fonction de la profondeur de rides. L’injection peut être réalisée à la canule ou à l'aiguille. Le sillon peut être directement injecté mais le plus souvent la solution est d’apporter du volume au niveau de la pommette et de la vallée des larmes (sillon formé immédiatement sous la pommette suite à la chute de celle-ci, souvent en continuité avec le cerne) pour atténuer indirectement les rides nasogéniens. Le resultat est immédiat.

 

Hydratation et volume des lèvres

Le traitement des lèvres est un des acte de médecine esthétique les plus demandés. Les demandes d'injections au niveau de la bouche "explosent". Chez les moins de 30 ans, la démarche traduit surtout une recherche de sensualité : une bouche repulpée, plus "glamour". Les plus de 35 ans sont davantage en quête d'une image de jeunesse. Car avec le temps, c'est une zone qui perd de sa substance. Il s'agit d'une "restauration des lèvres", autrement dit une réhydratation qui permet de corriger les petites imperfections sans apporter de volume et de redonner un peu de couleur aux lèvres. Parfois la bouche peut être une source de complexes : des lèvres trop fines, un sourire gingival, une asymétrie...

Quelles solutions?

L'injection d'acide hyaluronique est le traitement de référence. Il peut-être hydratant, volumateur ou les deux. Le but est d'embellir, de redessiner, tout en restant en harmonie avec le reste du visage. Le résultat doit être naturel, subtil, et respecter les proportions.Il fait d'ailleurs le succès de la "French Touch" à l'étranger. Le produit est résorbable, les effets durant de 8 à 12 mois en moyenne. Cela dépend de l'hygiène de vie, si l'on se mordille les lèvres, de la cigarette...

 
 

Rides autour des lèvres: plis de l'amertume et rides "code-barre"

Avec le temps, les cellules de la peau produisent de moins en moins de collagène (protéine responsable de l'élasticité de la peau). La peau qui perd aussi en eau s'assèche, devient plus fine et fragile, et s'affaisse. Les lèvres sont parmi les zones les plus touchées

En effet, les lèvres sont entourées d'une peau très sensible, similaire à celle du contour des yeux. L'apparition des rides résultent de plusieurs facteurs: l'âge tout d'abord, ensuite la génétique , l'exposition excessive au soleil, le tabagisme, une alimentation pauvre en antioxydants... Supprimer les rides autour des lèvres est une demande fréquente des patients à partir de la cinquantaine. Tout d'abord les plis d'amertume et ensuite les lignes verticales des lèvres appelées rides du code barre. Les rides de l’amertume sont les rides obliques qui partent de la commissure de lèvres et descendent vers la région angulo-maxillaire. Rares avant 40 ans, elles s’accentuent avec le temps, pouvant créer, parfois, un véritable triangle dépressionnaire entre la lèvre inférieure, la commissure labiale et la région mandibulaire.

 

Quelles solutions?

 

Les injections d’acide hyaluronique peu ou pas réticulé, pour combler les fameuses rides du code barre sont souvent proposées en traitement de première intention. On peut utiliser aussi un SkinBooster injecté à la canule au niveau du derme profond de toute la lèvre blanche. Cela restaure l’épaisseur dermique et crée une peau plus dense et résistante. Le but est double: l’atténuation des rides et la prévention de l’apparition de nouvelles rides.

Concernant les rides d'amertume, les injections peuvent se faire superficiellement, en profondeur, au contact osseux ou en deux plans superposés avec des produits différents. La zone doit être injectée à la bonne profondeur afin de garantir la durabilité du traitement et assurer un soutien structural.

On peut associer un traitement par radiofréquence. Une nouvelle couche de peau va relancer la production de collagène et donner un aspect plus lisse sur cette zone.

Il est utile de prévenir assez en avance l’apparition de ces rides par des injections de mésothérapie et de skinbooster, lesquelles vont permettre d’hydrater et dynamiser la peau à cet endroit.

Le peeling moyen au TCA peut être une alternative pour les fines ridules : l’abrasion de la peau va induire une régénération d’une peau plus saine, moins ridée.